AIDE AUX ASSOCIATIONS

 

Pourquoi ce choix ?

 

En gros, il y a deux méthodes pour réaliser un site Internet, soit installer les fichiers du site (dans notre cas un CMS) chez un hébergeur (gratuit ou payant), soit utiliser une plate-forme de création et d'hébergement de sites.

Une fois installés et configurés, les deux systèmes fonctionnent à peu près de la même manière. Ils sont basés sur le même principe, la séparation du contenant et du contenu, ce dernier étant stocké dans une base de données.

L'utilisateur n'agit que sur le contenu, à l'aide de formulaires. Avec une plate-forme, il n'agit jamais sur le contenant, en revanche, chez un hébergeur classique, il doit parfois faire une mise à niveau du contenant, en remplaçant certains fichiers du CMS. En général, cette opération est semi-automatique, en un clic, mais, dans certains cas, elle peut nécessiter une intervention manuelle.

 

 

L'hébergeur

Un hébergeur est un prestataire qui loue ou qui prête gratuitement ses serveurs pour y installer des sites Web.
Il peut proposer différents services comme la fourniture d'un nom de domaine, l'installation en un clic d'un CMS, la sauvegarde du contenu, un support technique, etc. Les hébergeurs gratuits n'offrent pas ces services, en général.

 

Gratuit

J'ai choisi l'hébergement gratuit chez Free (pages-perso), car il n'impose pas de publicité pour un service de qualité. Bien sûr, il y a d'autres hébergeurs gratuits, sans publicité, qui peuvent être une alternative à Free.

Toutefois, il n'est pas parfait, par exemple, le débit est assez faible (30Ko/Seconde), il n'y a pratiquement pas de support ou d’assistance, beaucoup de CMS sont interdits et ceux qui sont autorisés ne fonctionnent, parfois, qu'avec des contraintes techniques.

Il n'est pas possible d'utiliser un nom de domaine personnel, l'adresse du site sera du type : http://nom_association.free.fr

 

Payant

Pour la création du site Internet d'une petite association, ayant très peu de moyens, le choix du tout gratuit peut être une solution, mais aucun hébergeur gratuit n'offre des prestations de même niveau que celles proposées par un hébergeur payant.

Si votre association peut se le permettre, des solutions payantes, abordables et efficaces, existent :

 

Le CMS

Il est préférable de ne pas choisir un CMS trop complexe. Il vaut mieux un CMS un peu moins complet, mais plus facile à assimiler pour un novice, certains sont des usines à gaz.

Après avoir réalisé le site Internet d'une association à l'aide du CMS Joomla 2.5 chez OVH, j'ai constaté que les personnes chargées de sa mise à jour, rencontraient des difficultés pour des actions de gestion relativement simples.

J'ai alors testé de nombreux CMS, j'ai même développé le mien et finalement, j'ai retenu le CMS moteur de blog DotClear. Il est parfaitement compatible avec les pages-perso de Free, en utilisant "PostgreSQL", et il est très simple à utiliser. Il est, en principe, possible de l'installer chez n'importe quel hébergeur payant.

 

DotClear

DotClear permet une gestion multi-utilisateurs du site (un administrateur et plusieurs rédacteurs ou contributeurs).

Malgré son appellation de moteur de blog, DotClear est polyvalent et vous permettrait de créer ausi bien un blog, qu'un véritable site dynamique, simple à gérer en ligne, proposant de nombreuses possibilités (voir des captures d'écran). Il permet de communiquer de manière interactive avec les visiteurs.

 

Nous déciderons ensemble des pages et des fonctions du site, de sa configuration et de sa présentation. Un thème personnalisé sera créé aux couleurs de votre association.

 

Très facile à configurer et à utiliser. De nombreux thèmes sont proposés et il est possible de personnaliser le sien (Voir les thèmes DotClear).

 

Après installation, il ne vous restera plus qu'à écrire, en ligne, le contenu. Il sera aussi possible de modifier les pages ou d'en ajouter d'autres.

Voir un exemple : http://aide.associations.free.fr/blog/

 

La mise à jour du site se fait entièrement en ligne, sans connaissance particulière, à partir du "Tableau de bord", avec n'importe quel ordinateur connecté à Internet. Les articles s'écrivent comme dans un traitement de texte.

 

Voir une capture d'écran du Tableau de bord :

 

Tableau de bord DotClear

 

Si j'ai choisi Free, avec DotClear, c'est aussi parce que je connais bien ces outils. Pour information, tous mes sites sont hébergés gratuitement chez Free.fr, sauf mon blog personnel qui est hébergé chez blog.free.fr, avec DotClear. Néanmoins, l'utilisation d'un autre CMS ou d'un autre hébergeur, si nécessaire, n'est pas exclue.

 

Un CMS nécessite des mises à niveau, afin d'être compatible avec les évolutions techniques des serveurs et des navigateurs, sans parler des correctifs de sécurité ou de bug. Ces mises à niveau sous-entendent une maintenance assurée par l'administrateur du site.

Mise à niveau


Chez Free, il faut que le serveur soit en version PHP 5.6.8, pour pouvoir faire les mises à niveau entièrement à partir du tableau de bord, une intervention manuelle peut parfois être nécessaire, par exemple, à cause de certaines extensions récalcitrantes.

Chez Free, en version PHP 5.1.3RC4-dev, il faut placer les fichiers des nouvelles versions sur le serveur FTP, faire la mise à jour à partir du tableau de bord du CMS, puis supprimer manuellement les fichiers des anciennes versions, sur le serveur FTP.

Chez les autres hébergeurs, ça devrait se faire entièrement à partir du tableau de bord du CMS, avec les mêmes réserves que chez Free en PHP 5.6.8.

Avec une plate-forme comme blog.free.fr, ces mises à niveau sont gérées de manière transparente par les administrateurs de la plate-forme.

 

 

Les plates-formes

Il existe de nombreuses solutions de conception et d'hébergement de site.

Ces services sont généralement proposés gratuitement :

Mais prenez garde, les possibilités de ces offres sont souvent limitées, avec des publicités imposées. Pour des services plus complets ou sans publicité, vous devrez payer et assez cher. L'objectif de ces sites est très clairement commercial et leur proposition n'a comme but que de rendre les associations captives. En effet, une fois votre site créé gratuitement, quand vous vous rendrez compte qu'il manque des fonctions essentielles ou que la publicité est trop présente, il sera trop tard pour changer de système et surtout d'adresse. Le problème est le même avec la plupart des plates-formes de blog.

 

A ma connaissance, seules trois plates-formes sont entièrement gratuites et sans publicité, "Google Sites" ou "Blogger", proposées par Google, ainsi que "blog.free.fr", proposée par Free.fr. Elles permettent de créer, très facilement, un site Web ou un blog de qualité.

Elles peuvent être suffisantes pour une petite association, elles sont d'ailleurs souvent utilisées dans ce sens. Leur mise en place est très simple et il est facile de les personnaliser. Je peux vous aider à les configurer et vous initier à leur fonctionnement.

 

Tableau de bord Blog.Free.fr

TdB_blog-free

 

Tableau de bord Blogger

TdB-blogger

 

Tableau de bord Google-Sites

TdB-Google-Sites

 

 

Ma préférence va à la plate-forme de Free qui ne présente aucune contrainte, alors que les deux autres plates-formes nécessitent de posséder un compte Google.

La version de DotClear de blog.free.fr est bridée et offre moins de possibilités ou de fonctions que la version libre, mais elle est plus facile à administrer.

 

Le gros avantage de Blogger et Google-Sites est la possibilité d'utiliser un nom de domaine personnel.

En effet, le problème avec un sous-domaine, c'est que si le service s'arrête, le domaine disparait, son sous-domaine également et par conséquent l'adresse de votre site. Vous perdez alors son référencement.

Avec un hébergeur payant et un véritable nom de domaine, il suffit de restaurer les données sauvegardées chez un autre hébergeur et de rediriger le nom de domaine vers sa nouvelle adresse IP, c'est transparent pour les visiteurs.

Blog.Free.fr ou Blogger, proposent un système de sauvegarde du contenu et du thème personnalisé. La sauvegarde de Blog.Free.fr (contenu et thème) peut être restaurée sur un DotClear chez un hébergeur, la sauvegarde de Blogger (contenu) peut être restaurée sur un WordPress chez un hébergeur. Il est possible de migrer, plus ou moins facilement, d'un WordPress à un DotClear, ou inversement.

 

En conclusion

Si votre association n'a besoin que d'un site assez simple, qu'elle n'a que très peu de moyens financiers et qu'aucun de ses bénévoles ne possède les compétences pour administrer un CMS, je vous conseille d'utiliser la plate-forme blog.free.fr. Elle cumule les avantages d'une plate-forme gratuite et la qualité du CMS DotClear.


Pour un site plus complet et si vous vous sentez capable de l'administrer et de le maintenir, je vous conseille d'utiliser DotClear sur un hébergement payant, comme Obambu, Kimsufi ou EvxOnline, pour un budget de 10 à 30 €uros par an.

 

Si un CMS ou une plate-forme sont encore trop compliqués pour vous, je peux vous créer un site vitrine, couplé à une page Facebook : Site vitrine