AIDE AUX ASSOCIATIONS

 

Pourquoi ce choix ?


L'hébergeur

J'ai choisi l'hébergement gratuit chez Free, car il n'impose pas de publicité pour un service de qualité. Bien sûr, il y a d'autres hébergeurs gratuits, sans publicité, qui peuvent être une alternative à Free.

Toutefois, il n'est pas parfait, par exemple, beaucoup de CMS sont interdits et ceux qui sont autorisés, ne fonctionnent, parfois, qu'avec des contraintes techniques.

L'adresse du site sera du type : http://nom_association.free.fr

 

J'ai fait le choix du tout gratuit, pour la création du site Internet d'une petite association, ayant très peu de moyens, mais aucun hébergeur gratuit n'offre des prestations de même niveau que celles proposées par un hébergeur payant.

Des solutions payantes, abordables et très efficaces, existent. Par exemple, EvxOnline, qui propose un hébergement de qualité à moins de 25 €uros par an avec un nom de domaine. Si votre association peut se le permettre, je vous le conseille. D'autant plus, que pour les associations à but non lucratif, EvxOnline offre une réduction de 30% sur l'hébergement du site Internet :

 

Le CMS

Après avoir réalisé le site Internet d'une association à l'aide du CMS Joomla 2.5 chez OVH, j'ai constaté que les personnes chargées de sa mise à jour, rencontraient des difficultés pour des actions de gestion relativement simples. J'ai alors décidé de développer un CMS (celui utilisé pour créer le site sur lequel vous lisez cet article), en simplifiant au maximum les différentes actions et en limitant les fonctions, afin de permettre à des webmasters néophytes de gérer facilement leur site web.

Particulièrement simple et géré en ligne, son administration est intuitive (voir des captures d'écran dans la page Photos). Il est idéal pour créer et gérer le site d'une petite association ou d'un club sportif amateur, de quelques pages (moins de dix pages), avec un seul administrateur/rédacteur/contributeur, c'est dans cette optique que je l'ai conçu. Bien entendu, il est gratuit et compatible avec les exigences de Free. Il est "Responsive design", c'est à dire qu'il s'affiche parfaitement sur les smartphones.

Il permet de créer, très facilement, un diaporama de photos et de proposer, aussi facilement, des documents en téléchargement.

Il est possible de copier/coller un document Word, en conservant sa présentation, dans une page ou un article du site, ce qui est très pratique lorsque le rédacteur ou le contributeur n'est pas celui qui met à jour le site.

 

En plus de la simplicité, ce CMS offre une grande flexibilité, il s'adapte facilement aux besoins ou aux compétences du webmaster et aux contraintes de l'hébergeur.


Nous déciderons ensemble des pages et des fonctions du site, de sa configuration et de sa présentation. Voir quelques exemples de fonctions :

Un thème personnalisé sera créé aux couleurs de votre association. Voir quelques exemples de thèmes :

Après installation, il ne vous restera plus qu'à écrire, en ligne, le contenu. Il sera encore possible de modifier les pages ou d'en ajouter d'autres (limitées à 5 par défaut, mais extensible si nécessaire).

 

DotClear

Pour une gestion multi-utilisateurs du site (un administrateur et plusieurs rédacteurs ou contributeurs) ou pour un site plus important, comportant de nombreuses pages, mon CMS ne conviendrait pas, vous n'auriez pas d'autre solution que d'utiliser un CMS plus complexe.

Vous pouvez commencer avec mon CMS, puis quand vous maitriserez bien le principe, en gardant la même adresse de site chez Free (ou chez un autre hébergeur) et la même charte graphique, vous pourrez passer à un CMS plus complet, offrant plus de possibilités.

J'ai testé, chez Free, le CMS Joomla et le moteur de blog DotClear, avec le contenu de ce site :

Je pense qu'il est préférable d'utiliser DotClear, chez Free, la version 1.5 de Joomla étant déjà assez ancienne et limitée (Cette remarque n'est plus valable, maintenant que les serveurs de Free sont passés à PHP 5.6). De plus, DotClear est beaucoup plus simple pour un débutant, tout en offrant, autant, voire plus de fonctions que Joomla 1.5. Dans la même catégorie de moteur de blog, il y a WordPress qui permet de faire un site Web dynamique. Je l'ai testé en local, bien que plus simple que Joomla, il me semble plus compliqué à prendre en main que DotClear.

C'est donc DotClear que j'ai retenu comme alternative à mon CMS.

 

Très facile à configurer et à utiliser. De nombreux thèmes sont proposés et il est possible de personnaliser le sien (Voir les thèmes DotClear).

 

Malgré son appellation de moteur de blog, DotClear est polyvalent et vous permettrait de créer ausi bien un blog, qu'un véritable site dynamique, simple à gérer en ligne, proposant de nombreuses possibilités (voir des captures d'écran). Il permet de communiquer de manière interactive avec les visiteurs.

Ce système est plus complet et un peu plus complexe que mon CMS, il propose plus de fonctions et serait plus adapté pour réaliser un site d'actualités.

Comme avec mon CMS, nous déciderons ensemble des pages et des fonctions du site, à installer, de sa configuration et de sa présentation.

 

La mise à jour du site, avec ces systèmes, se fait entièrement en ligne, sans connaissance particulière, à partir de l'espace d'administration, avec n'importe quel ordinateur connecté à Internet. Les articles s'écrivent comme dans un traitement de texte.

 

Voir la copie d'écran du panel d'administration des quatre systèmes évoqués :

 

Administration CMS perso

 

Administration Joomla

 

Tableau de bord DotClear

 

Tableau de bord WordPress

 

Si j'ai choisi Free, avec mon CMS perso ou DotClear, c'est aussi parce que je connais bien ces outils. Pour information, tous mes sites sont réalisés avec mon CMS et hébergés gratuitement chez Free.fr, sauf mon blog personnel qui est hébergé chez blog.free.fr, avec DotClear. Néanmoins, l'utilisation d'un autre CMS, si nécessaire, n'est pas exclue.

 

Si ces CMS sont encore trop compliqués pour vous, je peux vous créer un site vitrine, couplé à une page Facebook : Site vitrine

 

Les autres solutions

Il existe de nombreuses autres solutions, d'hébergement et de conception de site.

Certains sites proposent ces services gratuitement :

Les possibilités de ces offres sont souvent limitées, avec des publicités imposées. Pour des services plus complets ou sans publicité, vous devrez payer et assez cher. L'objectif de ces sites est très clairement commercial et leur proposition n'a comme but que de rendre les associations captives. En effet, une fois votre site créé gratuitement, quand vous vous rendrez compte qu'il manque des fonctions essentielles ou que la publicité est trop présente, il sera trop tard pour changer de système et surtout d'adresse. Le problème est le même avec la plupart des plateformes de blog.

 

En revanche, les outils de création de site Internet ou de blog, "Google Sites" ou "Blogger", proposés par Google, ainsi que la plateforme, "blog.free.fr", proposée par Free.fr, sont entièrement gratuits et sans publicité. Ils permettent de créer, très facilement, un site Web ou un blog de qualité.

Le problème avec ces plateformes et dans une moindre mesure avec Free*, c'est que si demain ce service s'arrête, vous risquez de perdre le contenu de votre site (car il n'est pas toujours possible de le sauvegarder) et plus grave encore, vous perdrez son adresse et son référencement.

Comme vous ne disposez pas d'un vrai nom de domaine, mais d'un sous-domaine, si le domaine disparait, son sous-domaine également et par conséquent l'adresse de votre site.

Avec un hébergeur payant et un véritable nom de domaine, il suffit de restaurer les données sauvegardées chez un autre hébergeur et de rediriger le nom de domaine vers sa nouvelle adresse IP, c'est transparent pour les visiteurs.

 

(*) Chez Free, le risque est moindre, car il est possible de sauvegarder la base de données, via PhpMyAdmin et des fichiers du site, via le serveur FTP. Cependant, l'adresse du site est un sous-domaine de free.fr, il y a donc le risque de perdre l'adresse et le référencement du site, même s'il est assez improbable que le service s'arrête.